Emosson, sur la trace des dinosaures

 
 
Longueur : 14km ; Dénivelé : 1000m
J'ai découvert le magnifique site d'Emosson pour des raisons professionnelles dès 2007. Depuis lors, à chacune des occasions qui m'amenaient sur le barrage, je rêvais d'aller visiter la dalle aux dinosaures. Mais le créneau est étroit : le mois de Septembre est le plus favorable, car c'est à ce moment que les névés ont la plus faible extension. L'an dernier, la météo était épouvantable lorsque j'ai tenté la balade. Cette année, Franck nous a concocté une sortie géologique, qui se déroule avec une météo superbe.
Nous démarrons du centre d'accueil du barrage (business is business : on y vend de tout, depuis les billets de visite guidée du barrage à des canettes d'air pur des Alpes...). Après avoir brièvement suivi le bord du lac, nous montons en direction des gorges de la Veudale ; le paysage est superbe, mais l'environnement sonore est empli par un groupe, hurlant plus que parlant - l'euphorie de l'altitude ? Le névé à l'approche de la crête dominant Vieux-Emosson est fidèle au rendez-vous, mais un chemin a été aménagé sur le côté qui permet de la franchir sans problème.
Après avoir profité de la vue sur le lac du Vieux-Emosson, qui s'est singulièrement étendu depuis la mise en service du barrage rehaussé, nous redescendons vers la dalle aux dinosaures. Ce site de 350m² compte plus de 800 empreintes, issues d'une quarantaine d'animaux de 9 espèces différentes. Il s'agit de dinosaures anciens (230 millions d'années), plus petits que leurs descendants du jurassique ('seulement' 4 à 5m de long, 300 à 400kg). De nombreux ripple-marks (rides dans le sable comme on en voit sur nos plages) complètent ce site. Contrairement à d'autres sites à empreintes, où il faut une expertise scientifique certaine ou beaucoup d'imagination pour s'émerveiller devant des marques indistinctes, nous avons ici l'impression que les traces parfaitement marquées sont fraîches et que nous pouvons suivre la piste de l'animal....
Les explications géologiques de Franck complètent et expliquent le superbe panorama dont nous profitons ; le groupe décide de ne pas pousser jusqu'au col des Corbeaux ou au Cheval Blanc, et nous redescendons tranquillement en passant par le barrage du Vieux-Emosson. Le circuit pédestre est complètement modifié depuis les travaux de rehaussement du barrage, qui conduira bientôt à la mise en service de l'usine de Nant de Drance, d'une puissance de 900MW.
  Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien.

  Le Mont-Blanc, depuis le barrage d'Emosson Le lac d'Emosson ; vue vers le grand Perron, le barrage du Vieil Emosson, la Veudale Montée vers le vieil Emosson, la Veudale  
  Le Mont-Blanc depuis Emosson Le lac d'Emosson Montée vers le Vieux-Emosson  

  Montée vers le vieil Emosson, le lac d'Emosson, tour Sallière Montée vers le vieil Emosson, les gorges de la Veudale Montée vers le vieil Emosson, les gorges de la Veudale  
  Le lac d'Emosson, depuis la montée Gorges de la Veudale Gorges de la Veudale  

  Montée vers le vieil Emosson, montée vers la crête Dalle aux dinosaures Dalle aux dinosaures ; ripple marks  
  Montée vers le col Dalles aux dinosaures Ripple-marks  

  Dalle aux dinosaures ; traces Dalle aux dinosaures ; ripple marks et traces Dalle aux dinosaures ; traces  
  Traces de dinosaures Traces de dinosaures Traces de dinosaures  

  Au dessus du lac du vieux Emosson ; bouquetins Lac du vieux Emosson ; traversée d'un névé Lac du vieux Emosson  
  Bouquetins Traversée d'un névé Lac du Vieux-Emosson  

  Barrage du vieux Emosson Lacs et barrages d'Emosson et du vieux Emosson Cabane du vieux Emosson, lac d'Emosson, bel Oiseau  
  Lac du Vieux-Emosson Lacs d'Emosson et du Vieux-Emosson Lac d'Emosson  
  Revenir en haut de la page  
(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 19/09/2018