Le volcan Cosigüina

{short description of image}

Ce volcan se situe au Nord Ouest du pays, à la frontière avec le Salvador et le Honduras. Il se trouve sur une presqu'île dans le golfe de Fonseca. En 1835, une des plus violentes éruptions historiques a décapité le volcan, ramenant son altitude (estimée à 2 300 mètres avant l'éruption) à seulement 872 mètres. Elle a créé un cratère d'1.5km de diamètre, occupé par un lac depuis 1938, réputé par sa couleur verte... qu'il avait perdue lors de notre passage. La dernière éruption date de 1859 ; une source chaude et minéralisée d'un débit de 2 l/s constitue aujourd'hui la seule trace d'activité du volcan. En 1951, un tremblement de terre causa un glissement de terrain sur le flanc du volcan, qui détruisit Potosi.

Les flancs du volcan sont entièrement recouverts d'une forêt tropicale, qui offre un peu d'ombre en compensation de la chaleur très élevée qui règne ici. La montée sur le sentier bien marqué n'est pas trop compliquée ni difficile, et offre un superbe point de vue sur les élevages de crevettes du golfe, les volcans du Salvador et du Honduras, et surtout le magnifique lac occupant son cratère.

Le Cosigüina, depuis la piste de Mechapa Les flancs du volcan revouverts par la forêt Vue sur un élevage de crevettes, et le San Cristobal
Le Cosiguina, depuis la piste Montée dans la forêt Elevages de crevettes
Contemplation des vocans du Honduras et du Salvador Le lac de cratère du Cosigüina Volcans du Honduras
Le cratère, et les volcans du Honduras Cratère du Cosigüina Volcans du Honduras

Nous passons la nuit à Mechapa, sur la côte du Pacifique. La soirée fut agrémentée par une mémorable chasse au crabe sur la plage ; ils sont plus petits mais se déplacent plus rapidement que les crabes boulonnais !

Transport collectif Plage de Mechapa Un cochon bien au frais
Transports en commun Plage de Méchapa Un peu de fraîcheur...
Départ des pêcheurs Escadron de pélicans Notre hôtel à Mechapa
Départ des pêcheurs Escadron de pélicans Notre hôtel

Sur la route du retour vers Masaya, nous jetons un oeil sur le seul des volcans actifs dont la découverte n'était pas à notre programme, el Hoyo. Sa dernière éruption remonte à 1954.

  Le Cerro de Asososca et el Hoyo Le volcan el Hoyo  
  Le Cerro de Asososca et el Hoyo El Hoyo  
Le San Cristobal
Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien
(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 03/02/2018