Le volcan Telica

La dernière éruption violente de ce volcan qui culmine à 1061 m date de 1948 ; cependant, il connaît depuis une activité continue, par exemple avec les explosions de 2007 et de 2015. Son cratère de 120m de profondeur fait 700m de diamètre ; lors de notre passage, les fumerolles jaillissaient à une température de 240°.
Sur la piste qui nous conduit au pied du volcan, nous découvrons un restaurant dont la restauration avait été financé par l'Union Européenne, et qui a été détruit par les bombes volcaniques.
Un chemin facile nous conduit alors au bord du cratère, où nous attendons la nuit. Des groupes de touristes qui restent là quelques minutes se succèdent, accueillis par un vendeur de bière et de soda, et par le bruit de réacteur généré par les gaz expulsés.
A la tombée de la nuit, le fond du cratère est parsemé de points rouges, correspondant aux roches portées à incandescence par les gaz chauds.

Le volcan Telica

{short description of image}

La dernière éruption violente de ce volcan qui culmine à 1061 m date de 1948 ; cependant, il connaît depuis une activité continue, par exemple avec les explosions de 2007 et de 2015. Son cratère de 120m de profondeur fait 700m de diamètre ; lors de notre passage, les fumerolles jaillissaient à une température de 240°.

Le cratère fumant du Telica, au pied du San Cristobal Piste d'accès au volcan ; ruines du restaurant Piste d'accès au volcan ; ruines du restaurant
Le Telica est le cratère le plus à droite Ruines du restaurant Ruines du restaurant

Sur la piste qui nous conduit au pied du volcan, nous découvrons un restaurant dont la restauration avait été financé par l'Union Européenne, et qui a été détruit par les bombes volcaniques.

Piste d'accès au volcan ; ruines du restaurant Piste d'accès au volcan ; ruines du restaurant Piste d'accès au volcan ; ruines du restaurant
Ruines du restaurant Ruines du restaurant Ruines du restaurant

Un chemin facile nous conduit alors au bord du cratère, où nous attendons la nuit. Des groupes de touristes qui restent là quelques minutes se succèdent, accueillis par un vendeur de bière et de soda, et par le bruit de réacteur généré par les gaz expulsés.

Vue depuis l'observatoire Ineter vers le Momotombo Le cratère du Telica Mesure de température des gaz (240° ce jour là)
Vue vers le Nord (Momotombo) Cratère du Telica Mesure de la température des gaz

A la tombée de la nuit, le fond du cratère est parsemé de points rouges, correspondant aux roches portées à incandescence par les gaz chauds.

Le cratère du Telica Fond du cratère... la nuit Retour nocturne
Au bord du cratère Fond du cratère...by night Retour nocturne
Leén et San Jacinto

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 03/02/2018

Leén et San Jacinto
Le San Cristobal