La loi est la loi

Vers l'année 1973, deux résidents du foyer des handicapés qui s'était implanté dans les Deux-Sèvres depuis peu déambulaient en ville. L'un poussant le fauteuil roulant de l'autre. Ils ont sans doute eu soif, et entrèrent dans un café. Là, le patron de l'établissement refusa de les servir.

Ils s'en allèrent et racontèrent au directeur du foyer leur mésaventure. Celui-ci décida d'accompagner les deux amis jusqu'au café, pour intervenir auprès du tenancier qui aussitôt le mit à la porte.

Alors, le directeur alla chercher la police et revint avec des gendarmes qui firent respecter la loi : tous les lieux publics sont ouverts à tous.

Le patron du café fut obligé de servir ses deux clients.

Dans le courant de l'été 1987, un groupe de handicapés s'est vu refuser l'entrée d'un terrain de camping...

René Chausboeuf alias Papy Pop