Vendredi 13 Avril 2007

Cette fois, nous partons en voiture jusque Paul, à l'Est de Ponta do Sol, puis remontons jusqu'à la fin de la route qui remonte la Ribeira de Paul, au dessus de Passagem. Le contraste avec les deux autres balades sur Santo Antao est saisissant : nous sommes ici dans une vallée très fertile, grâce à l'eau qui descend du cratère de Cova et qui est canalisée dans les levadas. La moindre parcelle est occupée par des plantations d'ignames, de café, de mangues, de goyaves, de papayes, de tomates, d'haricots, d'oignons et surtout de cannes à sucre.

De loin en loin, nous passons devant des rhumeries artisanales. Nous suivons un chemin qui fait du yoyo, traversant des crètes avec des points de vue impressionnants, avec l'océan en arrière-plan.

Nous nous arrêtons le midi déguster une cachupa et le café local chez des habitants du coin, et contempler le battage et le tri manuel des grains de café.

Une courte descente nous permet ensuite de rejoindre Passagem, au niveau d'un superbe massif de bougainvilliers, puis de reprendre la voiture pour la visite d'une rhumerie à Paul (avec dégustation, évidemment....), et de rejoindre Ponta do Sol.

Je vais profiter du coucher de soleil sur le port, et apprendre que les porcs en goguette bénéficient en fait de leur dernière promenade, la seule eau disponible pour purifier la table de sacrifice étant l'eau de mer !

Vendredi 13 Avril 2007


Cette fois, nous partons en voiture jusque Paul, à l'Est de Ponta do Sol, puis remontons jusqu'à la fin de la route qui remonte la Ribeira de Paul, au dessus de Passagem. Le contraste avec les deux autres balades sur Santo Antao est saisissant : nous sommes ici dans une vallée très fertile, grâce à l'eau qui descend du cratère de Cova et qui est canalisée dans les levadas. La moindre parcelle est occupée par des plantations d'ignames, de café, de mangues, de goyaves, de papayes, de tomates, d'haricots, d'oignons et surtout de cannes à sucre.

Sinagoga, à l'Est de Ponta do Sol
Sinagoga
Ribeira de Paul ; cannes à sucre et bananiers Ribeira de Paul ; une levada, qui permet l'irrigation des sols La moindre parcelle de cette terre fertile est mise en valeur
Ribeira de Paul Levada à Ribeira de Paul Champs à Ribeira de Paul

De loin en loin, nous passons devant des rhumeries artisanales. Nous suivons un chemin qui fait du yoyo, traversant des crètes avec des points de vue impressionnants, avec l'océan en arrière-plan.

Ribeira Grande ; passage de la crête, avec vue impressionnante sur l'Océan Ribeira Grande ; maisons traditionnelles des cultivateurs Ribeira Grande ; rhumerie artisanale
Ribeira Grande ; passage de la crête Ribeira Grande Ribeira Grande

Nous nous arrêtons le midi déguster une cachupa et le café local chez des habitants du coin, et contempler le battage et le tri manuel des grains de café.

Le battage et la sélection du café Ribeira Grande ; Suzanne participe au battage du café Ribeira Grande ; séparation des grains de café
Battage et sélection du café Ribeira Grande Séparation des grains de café

Une courte descente nous permet ensuite de rejoindre Passagem, au niveau d'un superbe massif de bougainvilliers, puis de reprendre la voiture pour la visite d'une rhumerie à Paul (avec dégustation, évidemment....), et de rejoindre Ponta do Sol.

Ribeira Grande ; il ne reste plus qu'à descendre ! Ribeira Grande ; terrasses Ribeira Grande ; l'arrivée de la balade, à Passagem
Descente             Terrasses Arrivée à Passagem

Je vais profiter du coucher de soleil sur le port, et apprendre que les porcs en goguette bénéficient en fait de leur dernière promenade, la seule eau disponible pour purifier la table de sacrifice étant l'eau de mer !

Ponta do Sol ; porc sur fond de port au soleil couchant Coucher de soleil sur Ponta do Sol Coucher de soleil sur Ponta do Sol ; falaises en direction de Cruzinha
Port de Ponta do Sol Coucher de soleil sur Ponta do Sol Coucher de soleil sur Ponta do Sol
Santo Antao
Revenir en haut de la page Retour à Sao Vicente

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

Pour P. Leflon ; dernière mise à jour : 01/05/2007

Santo Antao
Retour à Sao Vicente