Balade sur le Napau trail et le Naulu trail
Jeudi 22 avril 2004

Au programme, une balade sur le Napau trail et le Naulu trail, qui nous permettra de profiter du beau temps. Nous démarrons par un point de vue diurne et sans pluie sur le Kilauea Iki. Endormi pendant un siècle, ce cratère s'est réveillé en 1959, offrant le magnifique spectacle de fontaines de lave qui s'élevaient jusqu'à 580m, sous les yeux des scientifiques et des badauds. Ces fontaines partaient du lieu où se dresse aujourd'hui le Pu'u Pua'i, aux allures de cône de cendres. Ce cône a été créé par les retombées de ces fontaines, concentrées au Sud Ouest du cratère par le vent.
Le Napau trail démarre sur des plaques de lave cachant de nombreux tunnels ; de nombreux lava trees témoignent de la destruction de la forêt par la coulée du Mauna Ulu, de 1969 à 1974. Nous grimpons sur le Pu'u Huluhulu, sommet offrant un point de vue sur le Mauna Ulu et plus loin sur le Pu'u 'O'o, cratère actif en ce moment et d'où partent les coulées que nous avons vues mardi.
Nous montons sur le Mauna Ulu pour jeter un coup d'oeil sur son cratère, issu d'un effondrement après le vidage de la chambre magmatique. Le chemin emprunte parfois des canaux de lave, qui nous permettent de voir les niveaux successivement atteints par la coulée. quant aux tunnels, nous marchons probablement sur leur plafond, sans nous en rendre compte...
Le chemin longe d'autres cratères d'effondrement, même pas nommés sur la carte dont nous disposons. Nous arrivons au cratère de Makaopuhi, ancien cratère d'effondrement dans lequel dévalaient des cascades de lave encore fumantes issues du Mauna Ulu, qui en ont partiellement tapissé le fond précedemment couvert de végétation. Les abords de ce cratère nous permettent d'admirer des morceaux de réticulite, basalte à structure alvéolaire encore moins dense que la pierre ponce.
Le sentier oblique ensuite plein sud, pour nous permettre de rejoindre la route actuelle, empruntant rarement des coulées AA où la marche est plus difficile. Nous croisons également une ancienne route, coupée sur 18km par l'éruption du Mauna Ulu qui a permis à l'île de gagner 80ha.

Jeudi 22 avril 2004

Au programme, une balade sur le Napau trail et le Naulu trail, qui nous permettra de profiter du beau temps. Nous démarrons par un point de vue diurne et sans pluie sur le Kilauea Iki. Endormi pendant un siècle, ce cratère s'est réveillé en 1959, offrant le magnifique spectacle de fontaines de lave qui s'élevaient jusqu'à 580m, sous les yeux des scientifiques et des badauds. Ces fontaines partaient du lieu où se dresse aujourd'hui le Pu'u Pua'i, aux allures de cône de cendres. Ce cône a été créé par les retombées de ces fontaines, concentrées au Sud Ouest du cratère par le vent.

  Vue vers le Kilauea Iki Lava tree aux formes animales : nounours ? chat ? Cône de Pu'u Pua'i  
  Kilauea Iki Lava tree Pu'u Pua'i  

Le Napau trail démarre sur des plaques de lave cachant de nombreux tunnels ; de nombreux lava trees témoignent de la destruction de la forêt par la coulée du Mauna Ulu, de 1969 à 1974. Nous grimpons sur le Pu'u Huluhulu, sommet offrant un point de vue sur le Mauna Ulu et plus loin sur le Pu'u 'O'o, cratère actif en ce moment et d'où partent les coulées que nous avons vues mardi.

Nous marchons en permanence sur des tunnels de lave, parfois effondrés Vue vers le Mauna Ulu ; au fond, le cratère du Pu'u'o'o, actif en ce moment Vue vers le Mauna Ulu, exemple typique de volcan bouclier
Tunnels de lave Mauna Ulu et Pu'u'o'o Mauna Ulu

Nous montons sur le Mauna Ulu pour jeter un coup d'oeil sur son cratère, issu d'un effondrement après le vidage de la chambre magmatique. Le chemin emprunte parfois des canaux de lave, qui nous permettent de voir les niveaux successivement atteints par la coulée. quant aux tunnels, nous marchons probablement sur leur plafond, sans nous en rendre compte...

A l'aplomb du cratère du Mauna Ulu Cratère du Mauna Ulu Nous cheminons dans d'anciens canaux créés par les coulées de lave
Cratère du Mauna Ulu Cratère du Mauna Ulu Canaux de lave

Le chemin longe d'autres cratères d'effondrement, même pas nommés sur la carte dont nous disposons. Nous arrivons au cratère de Makaopuhi, ancien cratère d'effondrement dans lequel dévalaient des cascades de lave encore fumantes issues du Mauna Ulu, qui en ont partiellement tapissé le fond précedemment couvert de végétation. Les abords de ce cratère nous permettent d'admirer des morceaux de réticulite, basalte à structure alvéolaire encore moins dense que la pierre ponce.

Cratère d'effondrement Cratère de Makaopuhi ; les coulées du Mauna Ulu s'y déversaient en cascades en 1974 Echantillon de réticulite
Cratère d'effondrement Cratère de Makaopuhi Réticulite

Le sentier oblique ensuite plein sud, pour nous permettre de rejoindre la route actuelle, empruntant rarement des coulées AA où la marche est plus difficile. Nous croisons également une ancienne route, coupée sur 18km par l'éruption du Mauna Ulu qui a permis à l'île de gagner 80ha.

  Cheminement à travers une coulée AA Ancienne route, coupée par l'éruption de 1969-1974 Le plafond des tunnels de lave s'est effondré  
  Coulées AA Ancienne route Tunnels de lave  
Le Mauna Kea et ses observatoires

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 21/05/2004



Le Mauna Kea et ses observatoires
Vers le sommet du Mauna Loa