Mardi 26 novembre 1991

Montée vers le plateau de l'Assekrem ; évidemment, ça monte, mais la température et la pente sont acceptables. Dans un oued en forme de gorge, nous voyons un campement, occupé par une femme et un enfant. Un peu plus haut, au pied d'un rocher, Atabassa nous montre un point d'eau masqué par une pierre plate ; il faut vraiment connaître ! Nous arrivons sur le plateau pour l'heure de pique-nique. La vue est superbe, sur des pics en pain de sucre. Le plateau lui même est dallé de pierres de basalte.

Un peu plus loin, se trouve l'ermitage du père de Foucauld. C'est une simple construction, avec lieu de prière et bibliothèque, entouré d'installations météorologiques. Juste en dessous, au flanc de la montagne, se trouvent plusieurs habitations. Un père météorologue nous invite au café. Il vient d'arriver, nous dit-il, il y a tout juste... neuf ans. Il nous montre des photos prises ici sous la pluie, la neige, ou avec de superbes arcs en ciel. En contrebas se trouve un refuge apparamment bien aménagé et fréquenté, car il se trouve sur la piste des 4*4. Nous poursuivons notre chemin par une piste escarpée, jusqu'à ce que nous rejoignions le campement dans un superbe cirque. La nuit est presque tombée à notre arrivée.

Mercredi 27 novembre 1991

Nous suivons un oued parfois encaissé, où nous faisons une petite pause le matin à côté de vasques remplies d'eau. Il fait très très chaud.... Nous nous arrêtons à côté d'un empilement de roches gravées ; en face, se trouve une grotte avec des dessins. A midi, repas (sans ombre) dans un oued (sans eau). L'après-midi, nous traversons un plateau complètement aride, pavé de basalte, avant de redescendre sur des mares pleines d'eau, dont une immense. Nous rencontrons un groupe de touaregs, en train de camper à proximité d'une autre grande mare, abreuvoir à chameaux.. Nous poursuivons jusqu'à un oued, où nous installons le bivouac.

Jeudi 28 novembre 1991

Nous passons la journée dans de superbes massifs de grés rose. Nous découvrons un superbe point de vue, puis allons pique-niquer sur (ou plutôt sous) un amas d'énormes rochers arrondis. En repartant, nous passons devant de superbes peintures d'hommes et de chevaux.

Nous poursuivons ainsi l'après-midi, avant d'entamer une joile descente vers le campement ; nous y dérangeons un serpent, paraît-il vénéneux mais non mortel. En nous installant dans le campement, nous délogeons un gros lièvre.

Mardi 26 novembre 1991


Au pied du Tahat, en direction de l'Assekrem Nous croisons un troupeau ; Atabassa achète la viande pour la semaine.... Cherchez bien : c'est le point d'eau !
Au pied du Tahat Nous croisons de la viande sur pied Point d'eau

Montée vers le plateau de l'Assekrem ; évidemment, ça monte, mais la température et la pente sont acceptables. Dans un oued en forme de gorge, nous voyons un campement, occupé par une femme et un enfant. Un peu plus haut, au pied d'un rocher, Atabassa nous montre un point d'eau masqué par une pierre plate ; il faut vraiment connaître ! Nous arrivons sur le plateau pour l'heure de pique-nique. La vue est superbe, sur des pics en pain de sucre. Le plateau lui même est dallé de pierres de basalte.

Montée vers le plateau de l'Assekrem ; désert de cailloux ! Dos au plateau de l'Assekrem Plateau de l'Assekrem ; vue sur les pains de sucre
Montée vers l'Assekrem Plateau de l'Asssekrem Plateau de l'Asssekrem

Un peu plus loin, se trouve l'ermitage du père de Foucauld. C'est une simple construction, avec lieu de prière et bibliothèque, entouré d'installations météorologiques. Juste en dessous, au flanc de la montagne, se trouvent plusieurs habitations. Un père météorologue nous invite au café. Il vient d'arriver, nous dit-il, il y a tout juste... neuf ans. Il nous montre des photos prises ici sous la pluie, la neige, ou avec de superbes arcs en ciel. En contrebas se trouve un refuge apparamment bien aménagé et fréquenté, car il se trouve sur la piste des 4*4. Nous poursuivons notre chemin par une piste escarpée, jusqu'à ce que nous rejoignions le campement dans un superbe cirque. La nuit est presque tombée à notre arrivée.

Vue (imprenable) depuis l'ermitage du père de Foucauld Au pied de l'Assekrem Au pied de l'Assekrem
Depuis l'ermitage du Père de Foucauld Au pied de l'Assekrem Au pied de l'Assekrem

Mercredi 27 novembre 1991

Michèle enlève le chèche pour la photo... Paysage de grés Gravures rupestres
Clic Paysage de grés Gravures rupestres

Nous suivons un oued parfois encaissé, où nous faisons une petite pause le matin à côté de vasques remplies d'eau. Il fait très très chaud.... Nous nous arrêtons à côté d'un empilement de roches gravées ; en face, se trouve une grotte avec des dessins. A midi, repas (sans ombre) dans un oued (sans eau). L'après-midi, nous traversons un plateau complètement aride, pavé de basalte, avant de redescendre sur des mares pleines d'eau, dont une immense. Nous rencontrons un groupe de touaregs, en train de camper à proximité d'une autre grande mare, abreuvoir à chameaux.. Nous poursuivons jusqu'à un oued, où nous installons le bivouac.

Paysage du Hoggar, au pied de l'Assekrem Pause du groupe au pied d'une flaque Grande mare, abreuvoir à chameaux
Au pied de l'Assekrem Une flaque bienvenue Grande mare

Jeudi 28 novembre 1991

Paysage de grés rose FDNI (fleurs du désert non identifiées) Point de vue, vers les limites du massif du Hoggar
Grés rose Flore du désert Le Hoggar

Nous passons la journée dans de superbes massifs de grés rose. Nous découvrons un superbe point de vue, puis allons pique-niquer sur (ou plutôt sous) un amas d'énormes rochers arrondis. En repartant, nous passons devant de superbes peintures d'hommes et de chevaux.

Magnifiques peintures rupestres Peintures rupestres Redescente vers le Sahara Je suis surpris au repos...
Peintures rupestres Peintures rupestres Redescente vers le Sahara Surpris au repos...

Nous poursuivons ainsi l'après-midi, avant d'entamer une joile descente vers le campement ; nous y dérangeons un serpent, paraît-il vénéneux mais non mortel. En nous installant dans le campement, nous délogeons un gros lièvre.

Sculptures de sable Arrivée vers le lieu de bivouac Le bivouac : installation sommaire !
Sculptures de sable Bivouac Bivouac vite installé
Mont Tahat Revenir en haut de la page Retour à Tamanrasset

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

P. Leflon ; dernière mise à jour : 10/06/2001

Mont Tahat
Retour à Tamanrasset