Kaimon Dake et Kyoto

Le Kaimon Dake qui occupe la position la plus méridionale de Kyushu, domine de ses 922 mètres le lac d'Ikeda Ko, le plus grand du Kyushu, et la station d'Ibusuki, célèbre pour ses bains de sable chaud que nous ne pourrons tester en raison de la pause méridienne. La dernière éruption du volcan date du 9è siècle. Nous avons été attirés depuis le ferry par sa forme conique parfaitement symétrique, laissant augurer d'une montée difficile en raison des pentes abruptes.
La montée est en effet assez raide, et la descente tout aussi éprouvante et longue (deux heures environ) en raison du sol glissant. Le point de vue depuis le sommet est hélas brouillé par la brume. L'après-midi de ce vendredi 17 octobre, nous rejoignons le port de Myasaki où nous prenons en direction d'Osaka le ferry où nous passerons la nuit.

Nous profitons de la journée du samedi pour aller visiter Kyoto ; cette ancienne capitale du Japon compte aujourd'hui plus de 2.5 millions d'habitants. Elle renferme néanmoins de nombreux espaces verts et sites historiques, dont le château des shoguns ou de nombreux temples des différentes sectes. Pour la première fois depuis le début de notre séjour, le temps est hélas pluvieux.

Kaimon Dake et Kyoto

Le Kaimon Dake qui occupe la position la plus méridionale de Kyushu, domine de ses 922 mètres le lac d'Ikeda Ko, le plus grand du Kyushu, et la station d'Ibusuki, célèbre pour ses bains de sable chaud que nous ne pourrons tester en raison de la pause méridienne. La dernière éruption du volcan date du 9è siècle. Nous avons été attirés depuis le ferry par sa forme conique parfaitement symétrique, laissant augurer d'une montée difficile en raison des pentes abruptes.

Vue vers le Kaimon Dake Depuis le Kaimon Dake, on aperçoit le lac Ikeda Ko Le poisson sèche au soleil, à Ibusuki
Kaimon Dake Lac Ikeda Ko depuis le Kaimon Dake Plage d'Ibusuki

La montée est en effet assez raide, et la descente tout aussi éprouvante et longue (deux heures environ) en raison du sol glissant. Le point de vue depuis le sommet est hélas brouillé par la brume. L'après-midi de ce vendredi 17 octobre, nous rejoignons le port de Myasaki où nous prenons en direction d'Osaka le ferry où nous passerons la nuit.

Temple bouddhiste Diyomizu-dera (reconstruit en 1633). Jardins du temple de Honen In
Temple Diyomizu-dera Temple de Honen In

Nous profitons de la journée du samedi pour aller visiter Kyoto ; cette ancienne capitale du Japon compte aujourd'hui plus de 2.5 millions d'habitants. Elle renferme néanmoins de nombreux espaces verts et sites historiques, dont le château des shoguns ou de nombreux temples des différentes sectes. Pour la première fois depuis le début de notre séjour, le temps est hélas pluvieux.

Jardins du temple de Honen In Temple de Ginkaku-Ji Jardins du Nijo-jo, palais du shogun Ieyasu (1603).
Temple de Honen In Temple de Ginkaku-Ji Jardins du Nijo-jo

Yakushima

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 11/11/2002

Yakushima
Impressions