Mercredi 21 février 2001

Nous devons aujourd'hui prendre la route en taxi pour le désert du Wadi Rum, une bonne centaine de kilomètres vers le Sud. A l'heure du départ, une pluie tombant horizontalement nous rappelle la saison... A peine au dessus du village de Wadi Mussa, la route est enneigée, et nous avons du mal à l'apercevoir en raison de l'épais brouillard ambiant. Nous roulons ainsi jusqu'à un col à 1600m d'altitude, où nous quittons les taxis surchauffés pour affronter le blizzard glacé... et prendre un thé. La route redescend ensuite vers le désert, 600m plus bas en termes de dénivelé. Elle s'assèche progressivement, et le brouillard s'estompe pour laisser la place à un temps légèrement nuageux et un vent fort qui soulève des nuages de sable.

Parvenus aux septs piliers de la sagesse, qui ont donné leur nom à un livre de Lawrence d'Arabie, nous abandonnons les taxis. Les bagages sont chargés dans un 4*4, et nous démarrons la balade sur le sable, aux pieds de monts de grès.

Nous faisons une halte casse-croûte à l'abri d'un muret, et poursuivons la balade jusqu'au bivouac, à proximité d'une magnifique dune que les plus courageux grimpent.

Mercredi 21 février 2001

Nous devons aujourd'hui prendre la route en taxi pour le désert du Wadi Rum, une bonne centaine de kilomètres vers le Sud. A l'heure du départ, une pluie tombant horizontalement nous rappelle la saison... A peine au dessus du village de Wadi Mussa, la route est enneigée, et nous avons du mal à l'apercevoir en raison de l'épais brouillard ambiant. Nous roulons ainsi jusqu'à un col à 1600m d'altitude, où nous quittons les taxis surchauffés pour affronter le blizzard glacé... et prendre un thé. La route redescend ensuite vers le désert, 600m plus bas en termes de dénivelé. Elle s'assèche progressivement, et le brouillard s'estompe pour laisser la place à un temps légèrement nuageux et un vent fort qui soulève des nuages de sable.

Les sept piliers de la sagesse, nom donné par les Bédouins à ce massif, repris par T.E. Lawrence Le vent soulève des nuages de sable, toxiques pour les appareils photos... Le désert de sable est semé de massifs de grés
Les sept piliers de la sagesse Tempête de sable Massifs de grés

Parvenus aux septs piliers de la sagesse, qui ont donné leur nom à un livre de Lawrence d'Arabie, nous abandonnons les taxis. Les bagages sont chargés dans un 4*4, et nous démarrons la balade sur le sable, aux pieds de monts de grès.

Les massifs de grés forment parfois des canyons A la pause, un Bédouin nous offre un concert Un arrangement magnifique de sable et de grés
Massifs de grés Concert à la pause Sable et grés

Nous faisons une halte casse-croûte à l'abri d'un muret, et poursuivons la balade jusqu'au bivouac, à proximité d'une magnifique dune que les plus courageux grimpent.

Un champignon, surprenant en haut d'une dune dans ce désert Photo du groupe, en extase devant un champignon
Champignon Regroupement devant un champignon
Pétra Revenir en haut de la page Wadi Rum : canyons

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 09/06/2001

Pétra
Wadi Rum : canyons