Jeudi 22 février 2001

La nuit a été excellente, en tout cas pour ceux qui ont des duvets adaptés (il fait environ 3°) ; certains ont d'ailleurs dormi à la belle étoile. Après avoir admiré des gravures anciennes sur un rocher, nous démarrons par une superbe dune de 100 mètres de haut, par la voie "difficile".

Le temps est superbe et le ciel d'un bleu intense. Nous franchissons une série de canyons sableux ; au creux d'un rocher, nous découvrons le 4*4 qui nous attend, avec un thé déjà chaud. Le repas, une petite sieste, et c'est reparti.

La végétation est assez pauvre, même si le sable est parfois parsemé de minuscules fleurs ; des cormeilles et autres petits oiseaux animent un peu le paysage ; nous repérons les renards à leurs traces.. ou à leur cadavre (il paraît qu'ils meurent de faim ; aussi les Bédouins leurs destinent les reliefs de nos repas, très abondants). Nous bivouaquons au pied d'une falaise, dans une zone parsemée d'arbustes.

Jeudi 22 février 2001

La nuit a été excellente, en tout cas pour ceux qui ont des duvets adaptés (il fait environ 3°) ; certains ont d'ailleurs dormi à la belle étoile. Après avoir admiré des gravures anciennes sur un rocher, nous démarrons par une superbe dune de 100 mètres de haut, par la voie "difficile".

A proximité du bivouac, au petit matin Gravures rupestres, probablement anciennes Vue depuis le haut des 100 mètres d'une dune
Bivouac Gravures rupestres Paysage

Le temps est superbe et le ciel d'un bleu intense. Nous franchissons une série de canyons sableux ; au creux d'un rocher, nous découvrons le 4*4 qui nous attend, avec un thé déjà chaud. Le repas, une petite sieste, et c'est reparti.

La redescente de cette dune s'est effectuée au pas de course ! Vue Un peu de vert dans le sable
Redescente de la dune Paysage Oh ! De la verdure
Le désert Les massifs de grés forment parfois des canyons Harmonie de sable et de grés
Le désert Canyons Sable et grés

La végétation est assez pauvre, même si le sable est parfois parsemé de minuscules fleurs ; des cormeilles et autres petits oiseaux animent un peu le paysage ; nous repérons les renards à leurs traces.. ou à leur cadavre (il paraît qu'ils meurent de faim ; aussi les Bédouins leurs destinent les reliefs de nos repas, très abondants). Nous bivouaquons au pied d'une falaise, dans une zone parsemée d'arbustes.

Nous nous entraînons en vue de la grimpette du lendemain La marche dans le sable n'est pas toujours facile ; il faut rechercher la croûte ! Bivouac au pied de la montagne
Entraînement à la grimpette Marche dans le sable Bivouac
Wadi Rum Revenir en haut de la page Wadi Rum : arche, et Aqaba

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 09/06/2001

Wadi Rum
Wadi Rum : arche, et Aqaba