Madang
Jeudi 3 novembre 2005

Jean-Jacques nous quitte en fin de matinée, et nous prenons en début d'après-midi le chemin de l'aéroport (trois minutes à pied de notre hôtel). Un avion sans climatisation nous conduit jusque Madang, et nous sommes heureux de nous rafraîchir sur le tarmac (en fait, la température pendant notre séjour ne descendra pas sous 26° et a atteint 42° à l'ombre au maximum, toujours avec un taux important d'humidité). Le minibus d'un hôtel nous conduit chez un concurrent moins huppé ; nous allons faire rouvrir un supermarché normalement fermé pour acheter quelques boissons avant le repas. En chemin, nous admirons les très nombreuses roussettes qui pullulent dans les arbres de la ville.

Vendredi 4 novembre 2005
Nous profitons de la matinée pour aller visiter le marché de Madang, et le rivage de la baie de cette ville qui se targue d'être la perle du Pacifique.
Comment rejoindre Bogia, dans la région de Manam ? Pas compliqué pour Franck : vous arrêtez dans la rue un minibus qui parait convenir, demandez au chauffeur de vous conduire à son patron, et discutez avec lui... Trois heures et demie de route, avec une pause sur le rivage corallien. Vous avez soif ? Des gens sortis de nulle part grimpent au cocotier le plus proche et détachent des noix qu'ils nous préparent à la machette ; un régal...
Nous rejoignons le village de Potsdam, où sont logés les habitants évacués de Zogari, sur l'île de Manam. Alphonse, le chef du camp, nous prend en charge et nous fait installer notre campement à proximité de sa maison, avec de nombreux spectateurs curieux et prêts à nous aider. Au programme de la soirée : baignade, repas et soirée dans l'église animée par l'armée du salut.

Jeudi 3 novembre 2005

Jean-Jacques nous quitte en fin de matinée, et nous prenons en début d'après-midi le chemin de l'aéroport (trois minutes à pied de notre hôtel). Un avion sans climatisation nous conduit jusque Madang, et nous sommes heureux de nous rafraîchir sur le tarmac (en fait, la température pendant notre séjour ne descendra pas sous 26° et a atteint 42° à l'ombre au maximum, toujours avec un taux important d'humidité). Le minibus d'un hôtel nous conduit chez un concurrent moins huppé ; nous allons faire rouvrir un supermarché normalement fermé pour acheter quelques boissons avant le repas. En chemin, nous admirons les très nombreuses roussettes qui pullulent dans les arbres de la ville.

Dans le jardin de l'hôtel Les parcs de la ville sont plantés d'arbres magnifiques et imposants Les arbres abritent de nombreuses colonies de roussettes
Jardin de l'hôtel, à Madang Parc à Madang Nids de roussettes
Garbuna

Vendredi 4 novembre 2005

Nous profitons de la matinée pour aller visiter le marché de Madang, et le rivage de la baie de cette ville qui se targue d'être la perle du Pacifique.

Les cacahuètes sont artistiquement disposées, sur le marché Le marché aux légumes de Madang Mode d'emploi pour la dégustation des fruits de la passion
Marché de Madang Marché de Madang Marché de Madang
     
Vue sur la baie de Madang Le marché aux poissons Vue sur la baie
Baie de Madang Marché aux poissons de Madang Baie de Madang

Comment rejoindre Bogia, dans la région de Manam ? Pas compliqué pour Franck : vous arrêtez dans la rue un minibus qui parait convenir, demandez au chauffeur de vous conduire à son patron, et discutez avec lui... Trois heures et demie de route, avec une pause sur le rivage corallien. Vous avez soif ? Des gens sortis de nulle part grimpent au cocotier le plus proche et détachent des noix qu'ils nous préparent à la machette ; un régal...
Nous rejoignons le village de Potsdam, où sont logés les habitants évacués de Zogari, sur l'île de Manam. Alphonse, le chef du camp, nous prend en charge et nous fait installer notre campement à proximité de sa maison, avec de nombreux spectateurs curieux et prêts à nous aider. Au programme de la soirée : baignade, repas et soirée dans l'église animée par l'armée du salut.

Pause sur le rivage corallien, entre Madang et Manam Vue sur Manam, depuis le camp de Potsdam Le flash révèle que notre repas est un spectacle !
Rivage corallien Le volcan de Manam Le spectacle... c'est nous !
Garbuna

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 29/11/2005



Garbuna
Manam