Salines de Maras

Lundi 15 juin 2009

Sans le moindre alea, nous nous dirigeons de bon matin vers l'aéroport de Puno, pour prendre l'avion en direction de Cuzco. Dès l'arrivée à l'heure prévue, nous embarquons pour un minibus en direction de la vallée de l'Urubamba (ou vallée sacrée) que nous atteignons en milieu de matinée. Nous visitons d'abord les ruines de la citadelle inca de Pisac, qui dominent des terrasses anciennement dédiées aux cultures. Outre les joies d'une balade sur un chemin inca, nous avons l'occasion d'admirer les centres cérémoniels, et d'apercevoir les restes d'anciennes tombres creusées dans la montagne.

Un temps libre sur le marché permet à chacun (surtout à chacune) de contribuer à l'économie péruvienne en exerçant ses talents de marchandage.

L'après-midi, nous allons visiter les curieuses terrasses concentriques de Moray, qui servaient parait-il aux incas de laboratoire d'agronomie. Nous terminons l'après-midi en rejoignant à pied l'Urubamba, en traversant les curieuses salines de Maras. A trois mille mètres d'altitude, ces salines sont alimentées par une source chaude à très forte teneur en sel, exploitée depuis l'époque des incas.

Ollantaytambo

Mardi 16 juin 2009

Ce matin, nous visitons la citadelle inca d'Ollantaytambo. Ce fut le lieu d'une rare victoire des Incas, contre les conquistadors espagnols.

Nous prenons ensuite le train qui part de cette localité pour rejoindre Aguas Calientes, en suivant la vallée sacrée. Suite à un éboulement, ce train ne rejoint désormais plus l'Amazonie mais s'arrête un peu plus loin que le site de Machu Picchu. Nous parcourons rapidement Aguas Calientes, cité dortoir pour les touristes qui visitent Machu Picchu.

Nous décidons de faire une balade à pied, le long de la voie sacrée, en direction de Machu Picchu. Nous suivons d'abord la route empruntée par les norias de cars qui rejoignent le site, puis poursuivons en longeant la voie ferrée jusqu'au site de la cascade du Mandor. Nous admirons une végétation luxuriante, qui contraste avec les paysages désertiques que nous avons connus depuis le début du voyage.

Salines de Maras

Lundi 15 juin 2009


Sans le moindre alea, nous nous dirigeons de bon matin vers l'aéroport de Puno, pour prendre l'avion en direction de Cuzco. Dès l'arrivée à l'heure prévue, nous embarquons pour un minibus en direction de la vallée de l'Urubamba (ou vallée sacrée) que nous atteignons en milieu de matinée. Nous visitons d'abord les ruines de la citadelle inca de Pisac, qui dominent des terrasses anciennement dédiées aux cultures. Outre les joies d'une balade sur un chemin inca, nous avons l'occasion d'admirer les centres cérémoniels, et d'apercevoir les restes d'anciennes tombres creusées dans la montagne.

Vallée sacrée Ruines de Pisac ; terrasses Ruines de Pisac ; cactus
Vallée sacrée Site de Pisac : terrasses Cactus

Un temps libre sur le marché permet à chacun (surtout à chacune) de contribuer à l'économie péruvienne en exerçant ses talents de marchandage.

Ruines de Pisac ; sentier Ruines de Pisac Marché de Pisac
Chemin inca Site de Pisac Marché de Pisac

L'après-midi, nous allons visiter les curieuses terrasses concentriques de Moray, qui servaient parait-il aux incas de laboratoire d'agronomie. Nous terminons l'après-midi en rejoignant à pied l'Urubamba, en traversant les curieuses salines de Maras. A trois mille mètres d'altitude, ces salines sont alimentées par une source chaude à très forte teneur en sel, exploitée depuis l'époque des incas.

Environs de Moray Terrasses de Moray Salines de Maras Salines de Maras
Site de Moray Terrasses de Moray Salines de Maras Salines de Maras
Ile d'Amantini, Puno

Ollantaytambo

Mardi 16 juin 2009


Ce matin, nous visitons la citadelle inca d'Ollantaytambo. Ce fut le lieu d'une rare victoire des Incas, contre les conquistadors espagnols.

Ruines d'Ollantaytambo Ruines d'Ollantaytambo Ruines d'Ollantaytambo Ruines d'Ollantaytambo
Ollantaytambo Ollantaytambo Ollantaytambo Ollantaytambo

Nous prenons ensuite le train qui part de cette localité pour rejoindre Aguas Calientes, en suivant la vallée sacrée. Suite à un éboulement, ce train ne rejoint désormais plus l'Amazonie mais s'arrête un peu plus loin que le site de Machu Picchu. Nous parcourons rapidement Aguas Calientes, cité dortoir pour les touristes qui visitent Machu Picchu.

Train du Machu Picchu Aguas Calientes ; vallée de l'Urubamba Aguas Calientes
En gare d'Ollantaytambo Vallée sacrée Ville d'Aguas Calientes

Nous décidons de faire une balade à pied, le long de la voie sacrée, en direction de Machu Picchu. Nous suivons d'abord la route empruntée par les norias de cars qui rejoignent le site, puis poursuivons en longeant la voie ferrée jusqu'au site de la cascade du Mandor. Nous admirons une végétation luxuriante, qui contraste avec les paysages désertiques que nous avons connus depuis le début du voyage.

Marche sur la voie ferrée ; vallée de l'Urubamba Oiseau de paradis Poinsettia Orchidée Fleur
Balade Oiseau de paradis Poinsettia Toujours Jeune
Fleur Fleur Rencontre dangereuse, sur le chemin du retour
Hibiscus Croisement dangereux
Ile d'Amantini, Puno

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 29/06/2009

Ile d'Amantini, Puno
Le Machu Picchu, Cuzco