20 juillet 2000 : il paraît qu'il fait un temps de chien partout en France... Faux : nous sommes dans le Queyras, et il fait beau. Nous démarrons le tour de ce parc naturel régional, avec un itinéraire empruntant le GR58 pour une durée de huit jours de marche. Nous avons profité de l'organisation de Grand-Angle pour les réservations des gîtes et le transport des bagages. En fait, le service "Sherpa" est ici très développé et la préparation individuelle du tour doit être très simple, à condition de s'y prendre suffisamment tôt car les gîtes et refuges sont bondés.
Les étapes quotidiennes prévues vont de 4h30 de marche à 8h30, avec une moyenne de 6h30. En fait, nous marchons plus vite que ces valeurs indicatives et rajoutons presque systématiquement des détours vers des points de vue ou sites remarquables. Le dénivelé maximum est de 1400m par jour, avec une moyenne de 800m. Cet itinéraire magnifique ne présente pas de difficulté particulière (notamment en utilisant les services de transport de bagages....) ; il est par contre beaucoup plus fréquenté que ceux que nous empruntons habituellement.
Il est décrit en détail dans le topoguide, qui s'appuie sur les cartes au 25 000ème IGN (3526T, 3537T et 3637T). En outre, le guide Gallimard du parc du Queyras donne des informations générales intéressantes.

Le tour du Queyras, en suivant le GR58

20 juillet 2000 : il paraît qu'il fait un temps de chien partout en France... Faux : nous sommes dans le Queyras, et il fait beau. Nous démarrons le tour de ce parc naturel régional, avec un itinéraire empruntant le GR58 pour une durée de huit jours de marche. Nous avons profité de l'organisation de Grand-Angle pour les réservations des gîtes et le transport des bagages. En fait, le service "Sherpa" est ici très développé et la préparation individuelle du tour doit être très simple, à condition de s'y prendre suffisamment tôt car les gîtes et refuges sont bondés.

Les étapes quotidiennes prévues vont de 4h30 de marche à 8h30, avec une moyenne de 6h30. En fait, nous marchons plus vite que ces valeurs indicatives et rajoutons presque systématiquement des détours vers des points de vue ou sites remarquables. Le dénivelé maximum est de 1400m par jour, avec une moyenne de 800m. Cet itinéraire magnifique ne présente pas de difficulté particulière (notamment en utilisant les services de transport de bagages....) ; il est par contre beaucoup plus fréquenté que ceux que nous empruntons habituellement.
Il est décrit en détail dans le topoguide, qui s'appuie sur les cartes au 25 000ème IGN (3526T, 3537T et 3637T). En outre, le guide Gallimard du parc du Queyras donne des informations générales intéressantes.



De Bramousse à Ceillac De Ceillac à Saint-Véran De Saint-Véran au refuge Agnel


Du refuge Agnel à Ristolas De Ristolas à Abries D'Abries au Fonts de Cervières De Fonts de Cervières à la Chalp De la Chalp à Bramousse  
De la Chalp à Bramousse Revenir en haut de la page De Bramousse à Ceillac

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 08/06/2001

Vous pouvez sélectionnez une étape par le menu, ou en cliquant sur l'image ci-dessous correspondant à cette étape.



De la Chalp à Bramousse
De Bramousse à Ceillac