Mardi 11 avril 2000

Nous poursuivons la remontée de la rivière Melendiz, en admirant au passage une douzaine d'églises troglodytiques encore ornées de fresques pour certaines. Nous admirons d'ingénieux systèmes de fermeture, qui permettaient aux habitants chrétiens de ces lieux de s'isoler complètement pendant plusieurs mois. Aujourd'hui, ces grottes ne sont plus guère hantées que par des chauve-souris.

A Ilhara, nous reprenons le bus pour Uçhisar, au centre de la Cappadoce. Après le déjeuner, descente de la vallée des pigeonniers jusque Göreme, centre touristique de la Cappadoce où nous passerons deux nuits dans une pension. De nombreux pigeonniers ont été taillés dans ces falaises de tuf, à une époque où la fiente était dans le passé un produit très prisé pour fertiliser les champs. Aujourd'hui, les pigeons sont vraiment rares.

En fin d'après-midi, direction Avanos pour la visite d'une fabrique de tapis ; pendant que certaines font leur choix, d'autres discutent internet avec le "webmaster" du site de cette boutique, qui présente l'histoire des tapis et des photos de la Cappadoce.

Mercredi 12 avril 2000

Après la nuit, dont nous découvrirons le matin qu'elle fut pluvieuse, nous partons remonter la vallée blanche, qui nous ramène à Uçhisar où nous visiterons une fabrique d'objets en onyx. Les arbres de cette vallée sont infestés de gui, qui semble les étouffer.

Nous admirons quelques cheminées de fées, figures d'érosion dues à la présence de basalte au sommet de couches de tuf qu'elles protègent localement. Cette zone est cultivée de vignes, qui produisent le vin de Turasan. Les champs sont labourés avec des chevaux, qui tirent également les charrettes que nous croisons sur les chemins.

La matinée se termine par une visite de la citadelle d'Uçhisar, d'où nous avons une vue panoramique sur les environs.

Nous partons pour la vallée rouge, où nous déjeunons dans une chapelle troglodytique. Le chemin passe à l'intérieur des falaises ou des cheminées, avec des passages que certaines jugeront dangereux même avec l'éclairage de nos frontales (en tout cas, tout le monde passe, et sans problème). Nous visitons quelques églises troglodytiques, avant de rejoindre Cavusin. En fin d'après-midi, nous allons tous nous décrasser aux bains turcs d'Avanos, malgré les réticences initiales de certains face à l'inconnu ; personne ne le regrettera !

Mardi 11 avril 2000

Nous poursuivons la remontée de la rivière Melendiz, en admirant au passage une douzaine d'églises troglodytiques encore ornées de fresques pour certaines. Nous admirons d'ingénieux systèmes de fermeture, qui permettaient aux habitants chrétiens de ces lieux de s'isoler complètement pendant plusieurs mois. Aujourd'hui, ces grottes ne sont plus guère hantées que par des chauve-souris.

Rivière Melendzi, entre Belisirma et Ilhara Façade d'une église troglodytique Fresque, à l'intérieur d'une église troglodytique Le seul troglodyte que nous verrons pendant le voyage
Rivière Melendzi Église troglodytique Église troglodytique Chauve-souris

A Ilhara, nous reprenons le bus pour Uçhisar, au centre de la Cappadoce. Après le déjeuner, descente de la vallée des pigeonniers jusque Göreme, centre touristique de la Cappadoce où nous passerons deux nuits dans une pension. De nombreux pigeonniers ont été taillés dans ces falaises de tuf, à une époque où la fiente était dans le passé un produit très prisé pour fertiliser les champs. Aujourd'hui, les pigeons sont vraiment rares.

Pigeonnier taillé dans la masse
Pigeonnier
Figures de géométrie dans les falaises de tuf Falaises de tuf : on distingue les différentes coulées de lave Légionnaire romain ? Toute autre interprétation est valide...
Cones de tuf Falaises de tuf Légionnaire romain

En fin d'après-midi, direction Avanos pour la visite d'une fabrique de tapis ; pendant que certaines font leur choix, d'autres discutent internet avec le "webmaster" du site de cette boutique, qui présente l'histoire des tapis et des photos de la Cappadoce.


Mercredi 12 avril 2000


Après la nuit, dont nous découvrirons le matin qu'elle fut pluvieuse, nous partons remonter la vallée blanche, qui nous ramène à Uçhisar où nous visiterons une fabrique d'objets en onyx. Les arbres de cette vallée sont infestés de gui, qui semble les étouffer.

Les arbres de la vallée blanche sont infestés de gui... Sylvie, la druidesse du groupe, en train de couper le gui sacré
Vallée blanche Notre druidesse

Nous admirons quelques cheminées de fées, figures d'érosion dues à la présence de basalte au sommet de couches de tuf qu'elles protègent localement. Cette zone est cultivée de vignes, qui produisent le vin de Turasan. Les champs sont labourés avec des chevaux, qui tirent également les charrettes que nous croisons sur les chemins.

Cheminée de fée ; on distingue un cheval labourant le champ Forêt de cheminées de fées Transport de personnes
Cheminées de fées Forêt de cheminées de fées Transport expresse régional

La matinée se termine par une visite de la citadelle d'Uçhisar, d'où nous avons une vue panoramique sur les environs.

Quelle drôle de position pour regarder dans le viseur... Vue panoramique depuis la citadelle d'Uçhisar : un gruyère creusé dans la lave
Photo acrobatique Vue depuis la citadelle d'Uçhisar

Nous partons pour la vallée rouge, où nous déjeunons dans une chapelle troglodytique. Le chemin passe à l'intérieur des falaises ou des cheminées, avec des passages que certaines jugeront dangereux même avec l'éclairage de nos frontales (en tout cas, tout le monde passe, et sans problème). Nous visitons quelques églises troglodytiques, avant de rejoindre Cavusin. En fin d'après-midi, nous allons tous nous décrasser aux bains turcs d'Avanos, malgré les réticences initiales de certains face à l'inconnu ; personne ne le regrettera !

Vallée rouge : pic isolé Vallée rouge : vue d'ensemble Vallée rouge : arche Vallée rouge : église troglodytique, partiellement effondrée
Vallée rouge Vallée rouge Arche Église troglodytique
Ankara Revenir en haut de la page Cavusin

Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien

(C) P. Leflon ; dernière mise à jour : 08/06/2001

Ankara
Cavusin